La Futuwah (3)

dimanche 2 mai 2021

MENTION DE CERTAINS TRAITS DE L’EXCELLENCE DU CARACTERE D’APRES LA SUNNA

On rapporte de Nafi’ [1] et d’Ibn Umar [2] – que Dieu soit satisfait d’eux ! – que le Prophète a dit : - Se rendre visite les uns les autres, sans autre but que de la faire pour Dieu, est un trait de l’excellence du caractère, et il revient à l’hôte d’offrir à son frère en Dieu ce dont il dispose même si ce n’était qu’une gorgée d’eau. S’il se trouvait gêné de présenter ce qu’il a sous la main, il s’exposerait ainsi au courroux divin. [3]

La Futuwah est l’intimité entre frères en Dieu. Il nous a été rapporté par Jabir [4] que le Prophète a dit : - Le croyant est celui avec lequel on ressent un lien d’intimité. Il n’y a aucun bien en celui qui ne s’approche pas des autres ou ne laisse pas les autres s’approcher de lui. Les meilleurs des hommes sont ceux dont les autres peuvent tirer avantage. [5]

La Futuwah est générosité. Il nous a été rapporté d’après ‘A’ishah [6] – que Dieu soit satisfait d’elle ! – que l’Envoyé de Dieu a dit : - Le paradis est la demeure des hommes de générosité. [7]

La Futuwah est la conservation des anciennes relations amicales. Il nous a été rapporté que ‘Ai’shah – que Dieu soit satisfait d’elle ! – a entendu l’Envoyé de Dieu dire : - Dieu aime que l’on prenne soin des amitiés anciennes. [8]

(Al Sulami, "Traité de chevalerie spirituelle")


[1Nafi’ Ibn Sarjan Abu Abdullah al Daylami (m.117/736 ou 120/737). Il est le maître du grand juriste Malik Ibn Anas et le Mawla (client, serviteur) de ‘Ab. Ibn ‘Umar.

[2Abdullah Ibn Umar Ibn al Khattab (m.73/693), fils de Umar Ibn al Khattab. Compagnon du Prophète, Abu Nu’aym le désigne parmi les Ahl al Suffah.

[3Hadiths similaires in Kunz al‘Ummal, tome IV, n° 16342 et sq.

[4Jabir Ibn Abdullah (m.74/693 – 94) : Compagnon du Prophète. Il transmit de nombreux Hadiths.

[5Hadith rapporté par Al Daraqtuni, Al Afrad, et Diya al Maqdisi, Al Ahadith al Sahihah al Mukhtarah, d’après Jabir, voir Fayd al Qadir VI, p.253. On le retrouve avec quelques variantes dans Ibn Hanbal, VI, 335 ; II, 400.

[6‘A’ishah (m.58/678) : épouse du Prophète et fille d’Abu Bakr al Saddiq. Elle était réputée pour sa culture raffinée et son éloquence.

[7Ce Hadith nous est rapporté par Ibn Adi, Al Kamil (éd. Beyrouth, 1984, I, p.91) et Al Quda‘i, Al Musnad (éd. Beyrouth, 1985, I, p.100) d’après ‘A’ishah. Il est considéré comme “faible”.

[8Voir Ibn Adi, op.cit., IV, p.1506. Hadith « faible ». 10 / 73

Dans la même rubrique

2 mai

La Futuwah (3)

MENTION DE CERTAINS TRAITS DE L’EXCELLENCE DU CARACTERE D’APRES LA SUNNA On rapporte de Nafi’ et d’Ibn Umar – que Dieu soit satisfait d’eux ! – que le Prophète a dit : - Se rendre visite les uns les autres, sans autre but que de la (...)

1er mai

Épitre sur le cheminement (Rissalat as suluk)

Zayn al-Dīn Abū Muḥammad ʿAbd al-Raḥmān b. Maḥmūd b. ʿUbaydān al-Baʿlabakkī (élève d’Ibn Taymiya) Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Compatissant Louange à Dieu, le Seigneur de tous les mondes, ô Dieu bénisse Muḥammad et la famille de (...)

1er mai

La Futuwah (2)

La Futuwah est de ne pas critiquer la nourriture qui nous est offerte. Il nous a été rapporté qu’Abu Hurayrah a dit : Le Prophète n’a jamais critiqué une nourriture qu’on lui a présentée. Il la mangeait s’il le désirait ou la (...)