Zakat al fitr

Question : Quels sont les avis des savants concernant le fait de s’acquitter la Zakât oul Fitr en monnaie ? Quels sont les arguments à ce sujet ?

vendredi 10 juillet 2015

– L’Imâm Abou Hanîfah r.a. pour sa part est d’avis que l’on peut s’acquitter de cette Zakâte de deux façons : Soit en donnant des animaux ou une partie de la récolte, soit en distribuant l’équivalent du prix des animaux ou de la récolte
en monnaie ou sous la forme d’un autre bien matériel.
Il est à noter que cette façon de procéder de l’Imâm Abou Hanîfah r.a. en ce qui concerne la Zakâte est en accord avec la pratique qui est rapportée de certains Compagnons (radhia Allâhou anhoum) (comme Mouâdh (radhia Allâhou anhou), qui avait demandé aux gens du Yémen de s’acquitter de la Zakâte de leurs récoltes en donnant des étoffes, leur expliquant que cela serait plus aisé pour eux (vu que leur activité principale était justement la confection des étoffes)…) : C’est d’ailleurs pour cette raison que, sur cette question, l’Imâm Boukhâri r.a. semble avoir un avis similaire à celui de l’Imâm Abou Hanifah r.a., comme le relève l’Imâm Nawawi r.a. et Ibné Rouchd r.a.


Voir en ligne : Muslimfr.com

Dans la même rubrique

1er mai

Épitre sur le cheminement (Rissalat as suluk)

Zayn al-Dīn Abū Muḥammad ʿAbd al-Raḥmān b. Maḥmūd b. ʿUbaydān al-Baʿlabakkī (élève d’Ibn Taymiya) Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Compatissant Louange à Dieu, le Seigneur de tous les mondes, ô Dieu bénisse Muḥammad et la famille de (...)

1er mai

La Futuwah (2)

La Futuwah est de ne pas critiquer la nourriture qui nous est offerte. Il nous a été rapporté qu’Abu Hurayrah a dit : Le Prophète n’a jamais critiqué une nourriture qu’on lui a présentée. Il la mangeait s’il le désirait ou la (...)