Sur le respect des commandements

Mardi 23 janvier 2007, , 234 visites

Acquitte-toi du commandement, respecte l’interdit, endure les épreuves et les fléaux, et rapproche-toi en multipliant les oeuvres surérogatoires. Tu porteras le nom d’un éveillé qui agit et recherche l’assistance de son Seigneur - qu’Il soit exalté -. Ceci en plus de tes efforts, de tes mortifications, de tes exercices spirituels et de l’abandon de la considération de tes apports personnels à l’acte, car tu es au service de ton Seigneur.

Implore-Le plutôt et fais preuve de beaucoup d’humilité en Sa Présence pour qu’Il t’ocroît les conditions de l’obéissance. Car s’Il te veux pour une affaire, Il te prépare pour cela. Il t’a ordonné de t’en presser à partir de toi-même et Il t’envoie l’assistance à partir de Lui-même. Or, l’Ordre est manifeste et l’assistance est latente ; l’interdiction des péchés est expresse, et l’élan pour s’en protéger est implicite. Ainsi, grâce à Son assistance, tu t’attaches ; grâce à Sa Préservation, tu délaisses ; et grâce à Sa Puissance, tu endures. Présentez-vous chez moi avec l’intelligence, la fermeté, la bonne intention, la résolution, l’abandon de toute accusation à mon égard et la bonne opinion à mon sujet, du moment que vous tirez profit de ce que je dis et que vous saisissez le sens de mes paroles.

Ô toi qui m’accuses ! Demain tu verras clairement la réalité de mon état. Ne cherche pas à entrer en compétition avec moi au sujet de mon état, car ton coeur sera assujetti et tu seras vaincu. Les poids de ce bas monde sont sur ma tête, les poids de la Vie Future pèsent sur mon coeur et les pesanteurs d’Allah - qu’Il soit exalté - pèsent sur mon secret intime. Pourrai-je avoir des assistants ? Qui peut avancer vers moi et jouer sa tête ! Par la Grâce d’Allah - qu’Il soit exalté - je n’ai besoin de l’assistance de personne si ce n’est d’Allah - qu’Il soit exalté -.

Soyez raisonnables et observez les règles de bienséance devant les Saints, car ils sont disputés par tout le monde. Il sont la charge vivifiante des pays et des hommes. Grâce à eux la terre est préservée. Sinon, qu’est-ce qui peut être préservé du fait de votre duplicité, de votre hypocrisie et de votre associationnisme ?

Ô hommes hypocrites ! Ô ennemis d’Allah - qu’Il soit exalté - et de Son Prophète. Ô bûches de l’Enfer !

O Allah ! Accorde nous,à moi et à eux, la repentance ! Ô Allah ! Éveille-moi et éveille-les ! Accorde nous la Miséricorde ! Consacre nos coeurs et nos organes sensibles à Toi ; et s’il fallait qu’il en soit autrement, fais que nos organes sensibles se consacrent à la famille pour ce qui concerne les affaires de ce bas monde, que l’âme se consacre à la Vie Future et que le coeur et le secret intime soient consacrés à Toi.

AMIN.

O novice ! Rien ne vient de toi et pourtant tu es toi-même le seul nécessaire. Rien ne vient de toi et pourtant ta présence est nécessaire. Établis la porte de l’oeuvre pour qu’Il t’engage dans la construction et te donne l’assistance comme aide.

Tu es le bâtisseur, l’assistance est l’ouvrier, et Allah - qu’Il soit exalté - est l’Employeur. II t’a ordonné de t’empresser de Lui obéir en t’accordant l’assistance pour réussir dans cette tâche.

Malheur à toi ! Tu t’es enchaîné toi-même par la crainte des créatures et l’espoir que tu places en elles. Enlève ces chaînes des pieds de ton âme, maintenant qu’elle se met au service de son Seigneur - qu’Il soit exalté - et qu’elle est devenue apaisée en Sa Présence. Fais-la renoncer à ce bas monde, à ses plaisirs, à ses femmes et à tout ce qu’il renferme. Si une parcelle lui échoit au sein de la Prescience, cela adviendra sans ton pouvoir et ta demande. Tu seras nommé auprès de Dieu -qu’Il soit Exalté et Magnifié- un ascète, et on te regardera avec l’oeil de la considération sans rater la moindre de tes parts. Mais tant que tu comptes sur ta force et ta puissance et sur ce que tu as dans la main, tu ne recevras rien du monde des mystères.

Un Saint a dit : Tant qu’il y a quelque chose dans la poche, rien ne provient du monde des mystères.

O mon Dieu ! Nous nous réfugions auprès de Toi contre le recours aux médiations et l’attachement aux folies, aux désirs et aux habitudes. Nous nous réfugions auprès de Toi, dans tous les états, contre le mal.

"Notre Seigneur ! Accorde-nous un bienfait dans ce monde, un bienfait dans la Vie Future, et préserve-nous du châtiment de l’Enfer !".

Extrait de : " Enseignements soufis " de Cheikh Abdelkader Al-Jilani