Lecture de la fatiha pour le défunt

Mercredi 28 novembre 2018, par Dr. Abû Zakariyya al-Hussaynî, 89 visites

Les divergences juridiques entraînent parfois des dérives quand elles impliquent l’absence de adab al-‘ikhtilâf. L’histoire suivante en est un exemple. Un jour, un détracteur de l’avis sur l’arrivée du mérite de la lecture du Coran au défunt se rendit auprès … Lire la suite

Voir en ligne : https://droitetcharia.wordpress.com...