Imam Ibn Taymiyya et le soufisme

Mardi 6 novembre 2018, par Philippe Robin, 104 visites

Dans le volume intitulé ‘Ilm as-Suluk, ("la Science du voyage (initiatique) ou du cheminment vers Dieu"), qui constitue en intégralité les 775 pages du volume 10 de Majma‘Un Al-Fatawa, il dit (p. 516) : "Les grands Cheikhs Soufis sont bien connus et acceptés « agréés », tels que : ABuyazîd Al-Bistâmi, Cheikh Abdoul Qâdir Jilâni, Junayd ibn Muhammad, Hasan Foudayl Al-Basri, Al-ibn Al-Ayyad, Ibrahim IBnu Al-Adham, Abi Souleyman ad-Daarani, Ma’rouf Al-Karkhi, Siri as-Saqati, Cheikh Hammad, Cheikh Abul Bayan.

"Ces grands Soufis étaient les leaders de l’humanité (les pieux vertueux) et ils appelaient à ce qui était juste et interdisait ce qui était mauvais."

La ligné Qâdiriyya d’Ibn Taymiyya comme Cheikh Soufi :

Plusieurs documents et manuscrits nous permettent d’aller beaucoup plus loin que de dire qu’Ibn Taymiyya a simplement loué le Soufisme. Nous pouvons dire définitivement qu’il était un adepte de la Voie Soufie et qu’il a appartenu à plus d’une Tariqa « voie spirituelle », principalement à la Tariqa Qâdiriyya, du Cheikh Abdul Al-Qâdir Al-Jilâni.

Dans un manuscrit unique de Hanbali Yusuf ibn ‘Abd al-Hadi (d. 909 H./1503 CE), intitulé "Bad’ al- ‘ulqa bi labs al-khirqa", découverte dans la bibliothèque de la l’université Princeton, Ibn Taymiyya est inscrit dans une généalogie spirituelle Soufie avec d’autres Savant Hanbalites très connus. Les liens dans cette généalogie sont en ordre de descendance de ‘Abdul Al-Qâdir Al-Jilâni :

Cheikh ‘Abdul Qâdir Jilâni d. 561 H./1165 CE)
Abou ‘Oumar b. Qoudama (d. 607 H./1210 CE)
Mouwaffaq ad-Din b. Qoudama d. 620 H./1223 CE)
Ibn Ali b. Qoudama d. 682 H./1283 CE)
Ibn Taymiyya d. 728 H./1328 CE)
Ibn Qayyim al-Jawziyya d. 751 H./1350 CE)
Ibn Rajab d. 795 H./1393 CE)

En outre, il y a un autre manuscrit unique, aussi trouvé dans la Bibliothèque Princeton, du travail d’Ibn Taymiyya lui-même, dans un livre nommé, "Targhib al-Mutahabbin fi labs Khirqat al-Mutammayyazan" par Jamal ad-Din al-Talyani. Voici les propres mots d’Ibn Taymiyya, cités dans son : "al-Mas’ala at-Tabraziyya" :

"j’ai porté le manteau Soufi béni de Cheikh Abdul Qâdir Jilâni, ayant entre lui et moi deux cheikhs Soufis."

Dans un autre manuscrit il dit : "J’ai porté le manteau soufi d’un certain nombre de cheikhs Soufis, appartenant à des voies spirituelles diverses, parmi eux Abdul Qâdir Al-Jilâni, dont la Tariqa est la plus grande et la plus connue, que la miséricorde d’Allah soit sur lui." Après Ibn Taymiyya, la lignée continue à travers son étudiant et disciple, Ibn Qayyim Al-Jawziyya et son étudiant Ibn Rajab.

Les références pour ce que nous avons mentionné sont : manuscrit "Al-Hadi" dans la Bibliothèque Princeton, Collection Yahuda, fol. 154a, 169b, 171b-172a ; manuscrit "at-Talyani", Chester Beatty, 3296 -8- à Dublin, fol. 67a.