Communiqué relatif à la pendaison de Saddam Hussein

Par le Collectif des Musulmans de France

Lundi 1er janvier 2007, , 189 visites

Le Collectif des Musulmans de France exprime son indignation face à la nouvelle provocation de l’administration américaine qui a ordonné l’exécution du dictateur Saddam Hussein.

Nous n’avons aucune complaisance pour les dictateurs mais la mort de Saddam nous prive des vrais procès qui auraient permis de désigner toutes les complicités internationales et en premier lieu l’administration américaine dans le régime sanglant de Saddam, à l’époque où celui-ci était un des plus fidèles alliés arabes de l’Imperium et dont on ne tarissait pas de louanges. Certes Saddam vivant aurait été une mine d’informations sur ce qu’a été l’Irak et le Moyen Orient de ces 30 dernières années. Saddam a été éliminé et on ne saura jamais rien des manipulations auxquelles se sont livrés beaucoup de pays.

Nous dénonçons avec la plus grande fermeté l’insulte et le mépris de Monsieur Bush qui confirme une fois de plus la volonté du « choc des civilisations », la recherche d’un nouvel ennemi et la stigmatisation de l’Islam, en exécutant Saddam Hussein le jour béni de l’AÏd el Adha fête religieuse des musulmans qui est un jour de pardon et de miséricorde et M. Bush la ternit en attisant la haine inter-religieuse et anti-occidentale.

Nous condamnons doublement cet assassinat dont les finalités sont d’ordre politique et géostratégique, et ont empêché le peuple irakien de juger son dictateur dans la transparence et en toute indépendance. C’est un véritable déni de démocratie.

Paris le 31 décembre 2006

Pour le Collectif des Musulmans de France, le porte parole Ali Rahni (06 62 22 96 41)