Communiqué de presse

Le Ministère des affaires étrangères israélien annonce qu’Ehud BARAK renonce à sa visite en France, ce lundi 14 juin 2010.

Le motif invoqué est la crainte d’être arrêté en raison de sa responsabilité, publiquement revendiquée, dans l’attaque sanglante de la flottille internationale à vocation humanitaire FREE GAZA, dans les eaux internationales entre Chypre et la bande de Gaza, dans la nuit du 31 mai 2010.

lundi 14 juin 2010

Les humanitaires, en accord avec la résolution 1860 du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui condamne le blocus israélien de GAZA, tentaient d’acheminer des produits et matériels de première nécessité.

Le juge français a compétence universelle pour connaître des crimes commis en haute mer, laquelle, n’appartenant à personne, doit être protégée par tous.

Il suffit que l’auteur présumé des crimes se trouve sur le territoire français (article 689-1 du Code de Procédure Pénale) pour relever du Juge répressif français.

Ainsi, sur plainte avec constitution de partie civile d’une quelconque victime, française ou non, est-il compétent pour instruire, et prendre toutes mesures contraignantes à l’égard de tout individu ayant commandité ou exécuté les meurtres voire assassinats, enlèvements, séquestrations, détournements de navires ou s’en étant rendu complice.

Les humanitaires français du CBSP et de la CCIPPP ainsi que des participants étrangers, sont prêts à déposer une telle plainte, par l’intermédiaires de leurs avocats, Maîtres Liliane GLOCK du barreau de NANCY pour le CBSP (Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens) et Gilles DEVERS du barreau de LYON pour la CCIPPP (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien).

Dans la même rubrique

2 mai

Ferme pédagogique : un nouveau départ

Salam alkm / Bonjour à tous Cette cagnotte a pour but de donner un coup de pouce à la ferme de "Ryad le jardinier". Une ferme à visée pédagogique et éducative en bio. Pour en savoir plus sur le projet vous pouvez visionner ce (...)

2 mai

10 derniers jours

10 jours, après c’est fini, 10 jours, mais surtout 10 nuits, 10 nuits pour prier et pour lire, pour parler et pleurer, pour se souvenir et se rappeler qu’il suffirait d’une nuit pour vraiment te (...)

2 mai

Horaires de prières

Vous avez sans doute remarqué les différences (petites ou grandes) qu’il y a sur les calendriers, les applications, et par conséquent dans nos mosquées. Quelle application, quel calendrier choisir pour être en phase avec votre (...)