Une mosquée est plus qu’un tapis

lundi 25 février 2008

La FCMM a réussi, grâce aux 3 marches organisées les 3 vendredis précédent, à relancer le processus de négociation avec la mairie de St Martin d’Hères.

La mairie de St Matin d’Hères impose une surface maximale de 600 m2 mais les études et le projet de la communauté musulmane montrent que 900 m2 sont nécessaires.

En effet, une mosquée est plus qu’un tapis, c’est un lieu de vie, un espace de formation et d’éducation, qui mérite un investissement architectural puissant et visionnaire, ainsi qu’un investissement humain important.

Certains élus de SMH ont dépassé leurs fonctions et rôles en prétendant définir les besoins des musulmans à leur place. C’est une ingérence et une atteinte à la laïcité. Le pretexte invoqué est fallacieux. Il s’agirait de prévenir à la construction d’une mosquée d’agglomération, alors qu’on sait trés bien que la mosquée est et reste un lieu de proximité.

En outre, des pourparlers ont déjà eu lieu sur la mosquée d’agglomération qui est bel et bien un projet dépendant de celui ci. Ce projet fait intervenir d’autres acteuirs associatifs et ne génère pas forcément un consensus au sein de la communauté musulmane.

Certains y voient un moyen pour l’état de proposer un mode de relation privilégié avec les musulmans en faisant valider le projet par le CRCM, d’autres y voient un besoin réel. La question reste poser : quel objectif dans une mosquée d’agglomération ?

Un message, un commentaire ?