Quand les salafistes concurrencent le Hamas à Gaza

samedi 20 février 2010

Voilà ce qui se passe quand on refuse les décisions du peuple (élection du Hamas en 2006). ndlr :

Ils prêchent la guerre sainte, prônent un islam ultraconservateur et tirent des roquettes contre Israël malgré la trêve informelle observée par le Hamas : les groupes salafistes djihadistes exercent une influence de plus en plus grande dans la Bande de Gaza et constituent un problème croissant pour le Hamas, le Mouvement de la résistance islamique au pouvoir dans le petit territoire palestinien.

Ils sont organisés en petits groupes armés qui n’hésitent pas à affronter les hommes du Hamas, et leur ligne radicale séduit de plus en plus dans un territoire soumis à un blocus strict d’Israël et frappé par la pauvreté. Certains craignent qu’ils ne deviennent une tête de pont qui permettrait à Al-Qaïda, leur jumeau idéologique dont ils reprennent l’appel à la guerre sainte mondiale, de s’implanter à Gaza.

Le Hamas affirme les avoir démantelés après une fusillade sanglante qui fit 26 morts dans une mosquée en août dernier. Mais après avoir fait profil bas pendant plusieurs mois, ces groupes armés refont parler d’eux.

Voir en ligne : Nouvel obs

4 Messages

  • Quand les salafistes concurrencent le Hamas à Gaza

    Le 24 février 2010 à 19:25 par S

    Salam allaikoum, Est ce que quelqu’un c’est deja demander ce qu’etais le minhaj salfis sans ecouter ce que les media, qui ne sont pas musulmans racontent... A chacun d’etre responsable de soit et de chercher la verité, pas selon ce qui nous arrage mais comme ALLAH TA ’ALA et son messager (PBSL) veulent.Qu’ALLAH TA ’ALA nous unissent.

    Répondre à ce message
  • Quand les salafistes concurrencent le Hamas à Gaza

    Le 24 février 2010 à 23:40 par UN SALAF

    salam arlaykoum mes freres et soeurs.
    Sachez que le salafi c’est celui qui suis le coran, la sunna du prophete MOHAMED - prière et salut sur lui - avec la comprehention des compagnons. Un compagnon demanda des conseils au Prophète - prière et salut sur lui -, celui ci lui recommanda de craindre Allah, de lui obéir, de ne pas s’égarer avec ceux qui vont venir plus tard, et il lui a dit aussi : « Vous avez ma Sounna et la Sounna des califes bien guidés, c’est à dire des compagnons »
    Le Prophète - prière et salut sur lui -, a dit : "...Et celui d’entre vous qui vivra, verra beaucoup de divergences. Attachez-vous alors fermement à ma Sounna et à la Sounna des califes bien guidés après moi. Et faites attention aux innovations, car toutes innovations (bid’a) est un égarement" IL - prière et salut sur lui - a bien dit toutes innovations...[rapporté par At-Tirmidhi].
    Et aussi : « Si tu vois une pratique d’adoration qui n’est pas appliquée par mes compagnons, rejette-la et ne la pratique pas ! » Alors de quels salafistes et de quels groupes salafistes djihadistes on parle... on ferai mieux d’apprendre notre religion.

    Répondre à ce message
  • Quand les salafistes concurrencent le Hamas à Gaza

    Le 25 février 2010 à 12:13 par UN SALAF

    salam arlaykoum,une chose tres importante qu’il faut savoir c’est que le seul djihade qui puisse exister et qui a existé chez les salafs après le djihade de son propre nafs, c’est pour que LA PAROLE D’ALLAH ta ’ala sois la plus haute.Tous se qui se passe maintenant c’est des guerres pour des biens d’ici bas comme l’argent ou des terres mais rien pour le très haut (ALLAH).

    Répondre à ce message
  • Quand les salafistes concurrencent le Hamas à Gaza

    Le 27 février 2010 à 09:36 par Philippe

    salaam

    vu qu’il s’agit d’une info "exterieure", il s’agirait quand même de faire marcher son esprit critique et décoder les termes utilisés non pas à l’aune de notre science islamique mais via le prisme idéologique que ces médias véhiculent.

    Autrement dit, à chaque fois que le mot salafi est prononcé, que les salafis ne se sentent pas forcément visés et fassent preuve de discernement (furqan) entre le fond et la forme du texte.

    Le fond : Celles et ceux qui résistent depuis toujours ne sont pas des groupuscules radicaux récents (salafistes dans la bouche du nouvel obs) mais des habitants organisés (Hamas entre autre) de longue date et qui ont choisi leur gouvernement en 2006.

    et puis aussi, ne dites pas soyez salafis, soyez réformistes, soyez soufis, mais dites soyez soumis comme a dit Ibrahim, paix sur lui.`

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?